Pourtant, aujourd'hui, nous pouvons les considérer comme des “antiquités” rétro et vintage d'une époque plus funky et plus groovy. À la fin des années 1950, les magnétophones à bobine étaient l'un des moyens les plus courants d'enregistrer du son, mais le consommateur moyen ne les trouvait pas utiles car ils n'étaient pas assez pratiques, économiques ou portables.

Les origines de la cassette


En 1962, Phillips a développé la cassette compacte pour la première fois en Belgique. Puis, le 30 août 1963, Philips a présenté l'idée en Europe lors du salon de la radio de Berlin ; l'année suivante, en novembre, elle a été introduite aux États-Unis. Avant cela, la majorité de la diffusion se jouait sur des vinyles, qui n'étaient pas vraiment portables. En revanche, il est devenu simple et pratique d'emporter sa musique préférée avec soi grâce à la cassette.

 

Le boîtier en plastique de la cassette compacte contient deux petites bobines. Le film à revêtement magnétique est enroulé sur ces bobines et passe d'un côté à l'autre. Les données audio sont conservées sur ce film magnétique et peuvent être capturées sur une bande de cassette. Il existe deux types de cassettes, dont l'une est livrée avec un format préenregistré. Habituellement, les enregistrements musicaux sont appelés Musicassette (MC) et l'autre format est pourvu d’une bande vierge. Les cassettes vierges ont l'avantage d'enregistrer puis de lire. Les deux types ont l'avantage de pouvoir être lus dans les deux sens, en avant et en arrière.

 

Le fait que chacun puisse enregistrer lui-même des pistes audio à l'aide de la cassette compacte était une petite révolution à l’époque !  Avant l'invention de la cassette compacte, la technologie audio à bobine n'était pas très utilisée en dehors de l'industrie de la radio, car elle était encombrante, difficile à utiliser et nécessitait une formation. Cela a fait de la cassette une invention révolutionnaire lors de son apparition. Vous pouviez créer votre mixtape pour la donner à un copain ou à un ami proche en plus d'avoir accès à vos pistes audio préférées. Comme la playlist et les morceaux devaient être enregistrés, il s'agissait de l'expression ultime de l'amour ! Malheureusement, le bouton "ajouter à la playlist" n'était pas aussi simple d’utilisation qu'aujourd'hui.

 

Le succès des cassettes Philips a explosé lorsque le Walkman de Sony est arrivé sur le marché. Ainsi, les personnes de tous âges ont désormais la possibilité d'écouter leur musique préférée lors de leurs déplacements. En outre, on pouvait désormais vaquer à leurs occupations habituelles tout en écoutant une bande sonore. Ces deux découvertes ont été complémentaires…

Les origines du lecteur cassettes


En ce qui concerne l'histoire du lecteur cassette portable, un accessoire mobile personnel appelé lecteur de cassettes portable permet à l'utilisateur d'écouter des enregistrements audio lors de ses déplacements. On fait parfois la distinction entre un lecteur personnel et un lecteur portable avec écouteurs. Un lecteur portable fonctionne sur piles et possède un ou plusieurs petits haut-parleurs.

 

Avant l'évolution des lecteurs de cassettes portables ou personnels, il existait un appareil permettant d'utiliser des cassettes appelé lecteur de cassettes. Un lecteur de cassettes est un type de magnétophone permettant de lire et d'enregistrer des cassettes audio, utilisé principalement dans les moyens de transport et dépourvu de haut-parleurs intégrés ou d'amplificateur de puissance. Il peut être un composant d'un système de composants domestiques, d'un microsystème portable ou d'un système de divertissement automobile. Dans ce dernier cas, on l'appelle une platine à composants. Elle est également connue sous le nom de lecteur de cassettes.

 

Il s'agit d'un appareil qui intègre généralement un amplificateur de puissance et qui contient un haut-parleur ou qui en est équipé, connu plus généralement sous le nom de "magnétophone". La cartouche à bande RCA, précurseur du format cassette, a fait ses débuts en 1958 en tant que premier magnétophone commercial à utiliser une bobine de bande enfermée de manière permanente dans une cartouche compacte remplaçable. À l'époque, les enregistreurs et lecteurs à bobine étaient souvent utilisés par des passionnés. Néanmoins, ils nécessitaient des bobines et des bandes individuelles encombrantes qui devaient être enfilées manuellement, ce qui les rendait moins accessibles au grand public. RCA et Bell Sound ont tenté de commercialiser le format cartouche. Cependant, la conception autonome, que les audiophiles ne considéraient pas comme une véritable hi-fi, et la disponibilité des options dans le catalogue des supports préenregistrés, qui n'était pas à la hauteur des promesses, ont entravé son adoption.

 

Pour ajouter à l'histoire des lecteurs de cassettes, dans les années 1950, Uher et Nagra ont lancé des magnétophones à bobine portables fonctionnant sur batterie, qui, au début, avaient tendance à être chers pour les journalistes. Plus tard, des unités moins coûteuses sont devenues accessibles. Le magnétophone à cassette compact fonctionnant sur piles, initialement destiné à l'enregistrement de la parole, a été introduit par Philips au milieu des années 1960. Le lecteur huit pistes a été lancé à peu près à la même époque. Même s'il était lourd et difficile à utiliser, il a connu un certain succès à l'époque. Chaque piste se terminait par une pause avant le passage à l'émission suivante. Bien qu'elle soit physiquement plus petite qu'une cartouche de huit pistes, la cassette compacte produisait un son de haute qualité à mesure que la technologie progressait et que les cassettes plus longues devenaient plus largement disponibles. En outre, l'introduction de lecteurs de cassettes stationnaires pour les ménages a stimulé la création de musique préenregistrée.

Comment la cassette est entrée dans l'histoire ?


Pour de nombreuses personnes des années 70 à 90, le lecteur de cassettes a fait partie intégrante de notre vie à un moment ou à un autre. Que ce soit dans notre voiture ou dans un lecteur portable, ces appareils nous permettaient d'écouter de la musique lors de nos déplacements. Mais beaucoup ignorent l'histoire de cette technologie.


Les lecteurs de cassettes ont été introduits dans les années 1960 comme moyen d'enregistrement et de lecture audio. Ils sont rapidement devenus populaires en raison de leur portabilité et de leur taille compacte. Toutefois, à la fin des années 1970, la popularité des lecteurs de cassettes a commencé à décliner en raison de l'introduction de nouvelles technologies, telles que le lecteur de disques compacts (CD).


Pendant un certain temps, dans les années 1990, la cassette est restée un bon support car elle était encore le meilleur format pour les systèmes stéréo des véhicules. Cependant, en plus d'être plus résistants à la chaleur et à la poussière, les lecteurs de disques compacts de l'époque sautaient des pistes en raison du mouvement des voitures en mouvement et des imperfections de la route. Ce n'est qu'en l'an 2000 que les fabricants ont pu passer des cassettes audio aux disques compacts comme support privilégié dans les automobiles, grâce à une technologie de mise en mémoire tampon résistant aux chocs.


La cassette audio a continué à être disponible sur le marché comme support du livre audio pendant une bonne partie du nouveau millénaire. Bien que de nombreux éditeurs continuent aujourd'hui à proposer des "livres sur cassette" au format cassette, les livres audio sur CD ont pris le relais.


Si nous connaissons l'histoire du lecteur de cassettes, il n'en reste pas moins qu'il a joué un rôle important dans le façonnement de l'industrie musicale telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Réapparition du lecteur de cassettes


Cela fait longtemps que le lecteur de cassettes n'a pas été populaire. Beaucoup de gens pensaient qu'il avait disparu pour de bon. Cependant, on assiste à un récent regain d'intérêt pour ce classique de la technologie. Des marques comme "We Are Rewind" prennent l'initiative de faire des lecteurs de cassettes une tendance et une déclaration de style parmi tous les groupes d'âge. Des entreprises comme celles-ci tirent parti de l'histoire des lecteurs de cassettes et la transforment en héritage.


Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, les lecteurs de cassettes sont considérés comme plus durables et plus fiables que les lecteurs de musique numérique. Ils sont également associés à un certain degré de nostalgie. Par conséquent, la cassette audio fait un retour en force. Il existe trois raisons principales pour lesquelles les consommateurs reviennent à ces porte-rubans magnétiques vintage en plastique transparent.


  • Le coût

Du point de vue des bénéfices, les cassettes sont un support fantastique pour les producteurs de musique car elles sont étonnamment abordables. Leur faible coût de production d'environ 1,50 $ en fait un excellent choix pour les entreprises et les artistes. Elles sont également merveilleuses pour les consommateurs, car une cassette neuve coûte environ 10 dollars au lieu de 25 dollars pour un vinyle, ce qui les rend plus abordables. Ou les 15 dollars que coûtent les CD. Si vous faites partie des six personnes qui continuent d'acheter ces petits disques brillants, bien sûr. Tout le monde en profite ; par conséquent, c'est pratiquement une situation gagnant-gagnant.

 

  • Souvenirs

Les motivations humaines sont particulières. Même lorsque ce n'est pas la meilleure option, nous voulons nous en tenir à ce qui nous est familier. Oui, je l'affirme tout haut : les cassettes ne sont pas le moyen idéal d'écouter de la musique, objectivement parlant. Le rembobinage, le chargement et le changement de cassette peuvent sembler obsolètes…  Mais lorsqu'on parle de ce qui fait que les individus se sentent bien, aucun de ces facteurs n'est pertinent. C'est à la fois le charme et la particularité de la nostalgie. Il s'agit de l'expérience d'écoute dans son ensemble, pas seulement de la façon dont elle sonne.

 

  • Hipster et culture rétro

Que vous les aimiez ou non, les hipsters sont une force culturelle importante, ce qui est hilarant si l'on considère que la "révolution" pour eux consiste généralement à faire revivre des technologies dépassées et des modes. Le mot "hipster" pourrait également servir de définition à un oxymore. Leurs intentions sont floues, leurs préférences mystérieuses et leurs vêtements (parfois) ridicules. Quelle que soit votre opinion sur les hipsters, ils ont un impact sur un grand nombre de domaines et de modes, notamment la musique. Les hipsters font revivre les cassettes, probablement en raison de leur prix, de la nostalgie et du désir d'être sardonique et à la pointe du cool.


Conclusion

Le lecteur de cassettes a parcouru un long chemin depuis sa création au début des années 1960. D'un appareil encombrant et peu fiable aux lecteurs élégants et portables d'aujourd'hui, le lecteur de cassettes a subi une transformation radicale. Même s'il n'est plus aussi populaire qu'autrefois, le lecteur cassettes reste une pièce emblématique de la technologie qui a laissé une impression durable sur l'industrie musicale.


Quelle qu'en soit la raison, il est bon de voir le lecteur de cassettes faire un retour en force. Qui sait, peut-être allons-nous bientôt dépoussiérer nos vieilles collections et les écouter à nouveau !


En attendant, vous pouvez rester à jour et essayer les lecteurs de cassettes redessinés par We Are Rewind. Visitez notre site Web et participez à la réémergence du lecteur de cassettes.